"Couacs" of communication

Publié le 6 Avril 2013

"Couacs" of communication

Depuis quelques temps la Direction communique massivement en interne sur des sujets complètement secondaires et multiplie par la même occasion les "couacs" de communication…

Après les Power Rangers du déménagement (alias Airwa, Terwa et Kawa Aqua), après l’annonce maladroite des mesures accompagnant la soirée clients en janvier, après l'exercice incendie du 29 mars (3 flashes infos et 2 Directeurs à la manœuvre !), c’est désormais les anglicismes de l’intranet ou encore le questionnaire du "jeu – énigme" qui suscitent l’ire des salariés. En effet, dans les commentaires laissés sur My Systra, nombre d’entre nous expriment leur mécontentement, tant sur le fond que sur la forme.

Pour la CFDT, le choix de la Direction de mettre « du décalage et du ludique dans le dialogue avec » nous est en complet décalage avec les attentes des salariés, ainsi qu'avec la population d’ingénieurs, techniciens et experts qui font la force de SYSTRA. Dans le contexte actuel de fusion récente, de déménagement du siège social, de sentiment d’éloignement des sites de Province et de doutes sur la situation et la stratégie de l’entreprise, les salariés de SYSTRA attendent que la Direction communique sur le fond.

Aussi, la CFDT demande à la Direction de réorienter sa communication et d’apporter des réponses aux questions légitimes que se posent les salariés :

  • Quelle est la situation économique et financière de l’entreprise pour la première année pleine du « New SYSTRA » ?
  • Quels sont les objectifs de développement (chiffres d’affaires, marge, activité, recrutements, clients, etc.) fixés par les actionnaires et ciblés par le Directoire ?
  • Quelle est la stratégie élaborée par la Direction et les actions qu’elle mettra en œuvre pour atteindre ces objectifs ?

C'est sur ces sujets, qui nous concernent tous, que les salariés souhaitent entendre la Direction.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article