Tract : Pouvoir d’achat et augmentations 2015 !

Publié le 6 Novembre 2014

Tract : Pouvoir d’achat et augmentations 2015 !

L’intersyndicale CFDT – UNSA – CGC a distribué ce matin au siège de SYSTRA un tract sur le pouvoir d’achat des salariés de SYSTRA et les augmentations de salaires d’avril 2015. Sur ce sujet, des négociations ont débuté en octobre avec la Direction.

L’occasion pour l’intersyndicale de présenter ses propositions concrètes, sous forme de « package » pour le pouvoir d’achat, afin d'éviter que 2015 ne ressemble à 2014 et son serrage de ceinture :

  • Augmentation de salaires 2015 de 3% en moyenne, dont 50€ bruts mensuel garantis pour tous. Ces 50€ garantis permettront une compensation de la prime de désintéressement perçue en juin dernier.
  • Augmentation de la prime de résultat (ou bonus / part variable) perçue en avril de façon à être vraiment motivante et à reconnaitre la performance et l’engagement des salariés : le niveau d’enjeu de 0,5 (soit 4,16% du salaire annuel), qui concerne plus de 1 100 personnes, doit être aligné sur le niveau d’enjeu 0,8 (soit 6,66% du salaire annuel).
  • Egalité professionnelle : 0,5% de la masse salariale doit être consacrée en 2015 à la réduction des écarts, avec l’objectif d’une résorption complète des inégalités sous 3 ans.
  • Dénonciation par la Direction de l’accord d’intéressement en vigueur pour les exercices 2015 et 2016, de façon à renégocier un accord plus favorable aux salariés… et revenir à la proposition initiale de la Direction… qu’elle avait divisé par 2 en avril 2014 !
  • Mise en place d’un accord de participation : la Direction prétend que la formule légale de participation donne « 0€ » chez SYSTRA, à cause des capitaux propres très élevés. Mais cet argument est faux ! Un accord d’entreprise permet d’adapter la formule légale de façon à annihiler l’impact des capitaux propres dans le calcul.
  • Mise en place de mesures spécifiques pour les MAD RATP et SNCF, visant à compenser l’impact de la loi Cherpion, qui les prive de l’intéressement SYSTRA, et visant à garantir la prise en compte de leur passage chez SYSTRA dans leur déroulement de carrière.

Enfin, nos 3 syndicats demandent l’ouverture du capital de SYSTRA à un actionnariat salarié, comme cela avait été promis lors de la fusion. Nous demandons également des négociations sur la mise en place d’un PERCO (Plan d’Epargne Retraite Collectif).

RETROUVEZ LE TRACT CFDT - UNSA - CGC EN CLIQUANT ICI

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article