Gouvernance : préserver l'équilibre RATP - SNCF

Publié le 6 Janvier 2015

Gouvernance : préserver l'équilibre RATP - SNCF

Conformément aux règles de gouvernance de SYSTRA, l’alternance des postes de Président et Vice-Président du Conseil de Surveillance, entre la RATP et la SNCF, est intervenue fin 2014. Désormais, Pierre Mongin (PDG de la RATP) préside le Conseil de surveillance pour 2 ans, en remplacement de Guillaume Pépy (Président de la SNCF).

La Vice-présidence du Conseil revient donc à la SNCF, en la personne de Pierre Izard, Directeur général de la sécurité et de la qualité du système ferroviaire SNCF. Pour l’actionnaire SNCF, l’expérience de Pierre Izard en tant qu’ancien Directeur de la branche Infrastructure de la SNCF justifie cette nomination.

Pour la CFDT, la longue histoire de SYSTRA a montré que l’équilibre entre ses deux actionnaires industriels était parfois fragile et difficile à trouver… et pourtant, cet équilibre est ô combien important pour le développement, la croissance, et tout simplement la stabilité de SYSTRA ! Aussi, la CFDT sera attentive à ce que les deux Présidents de la RATP et de la SNCF restent sensibilisés et personnellement impliqués dans la gouvernance de SYSTRA, de façon à garantir la pérennité de l’entreprise. L’équilibre qui a été trouvé entre les deux actionnaires depuis 2011 doit être préservé. Les élus CFDT de SYSTRA, de la SNCF et de la RATP travaillent conjointement dans cet objectif. Nous savons que les salariés de SYSTRA sont fiers de faire partie de chacun de ces deux grands groupes français de transport public que sont la RATP et la SNCF. Il faut que nos actionnaires en soient conscients, et continuent à agir dans l’intérêt commun. Leur présence lors de la traditionnelle soirée des vœux, le 14 janvier 2015, sera un signe en ce sens.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article