MAD : les maisons-mères complices !

Publié le 21 Avril 2015

MAD : les maisons-mères complices !

Depuis le 1er janvier, la Direction a raboté les avantages des MAD SNCF et RATP au sein de SYSTRA : suppression des CESU, de la prime de vacances enfants, des jours d’ancienneté, de l’intéressement SYSTRA, du CET et du PEE avec son abondement. Face à ce tollé, les syndicats CFDT – UNSA – CGC se sont mobilisés fortement : tract, déclaration en Comité d’Entreprise, courriers au Président Mongin et DRH SNCF. Le DRH de la RATP et un Conseiller du Président de la SNCF ont même reçu une délégation de représentants du personnel de SYSTRA sur ce sujet.

Malgré une première réaction étonnée des actionnaires face à ces suppressions, et une soi-disant volonté d’écoute, il ressort en réalité que le coup de rabot de la direction de SYSTRA a été décidé en concertation avec les maisons-mères. Ces dernières ont cautionné ces suppressions. Les Directions de SYSTRA, de la SNCF et de la RATP sont donc toutes les 3 complices. Le principal argument qu’elles ont tenté de mettre en avant pour se justifier est la loi Cherpion… Un alibi bien facile, puisque d’aucune reconnaisse que l’application de la loi Cherpion aux agents SNCF et RATP n’est pas si claire… Personne ne connait véritablement le champ d’application de cette loi, et ses implications… mais on l’utilise pourtant pour justifier des suppressions !

Cependant, la suppression de l’intéressement SYSTRA doit donner lieu à une prime compensatoire. Nous veillerons à ce que cette prime soit reconduite chaque année et qu’elle permette de compenser à l’euro près l’écart entre l’intéressement SYSTRA, et celui des maisons-mères.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Est-ce que la prime compensatoire serait négative si l'intéressement SYSTRA était inférieur à l'intéressement des maisons mères?
Répondre
C
Il s'agit tout de même d'un sujet sérieux ! L'intéressement SYSTRA 2014, à percevoir en juillet 2015, sera proche de 1800€ par salarié de droit privé. A la RATP, les agents toucheront un intéressement d'environ 1000€. A la SNCF... il n'y aura rien cette année ! Le manque à gagner pour les agents MAD de SYSTRA serait donc très important si cette prime n'était pas mise en place. La CFDT défend tout le monde avec la même détermination : agents MAD comme salariés de droit privé. Semer la division fait toujours le jeu de la Direction...