Des moyens pour mieux vous représenter

Publié le 25 Février 2016

Des moyens pour mieux vous représenter

Depuis plusieurs mois, des négociations se déroulent entre la Direction et les organisations syndicales sur les « moyens des Instances Représentatives du Personnel ». Dans ces négociations, 2 lignes s’opposent.

La première ligne, pour laquelle il semble bien que la Direction prenne partie, consiste à augmenter indéfiniment les heures de délégation allouées à une poignée de personnes qui cumulent les mandats : Délégué syndical, membre du CE, du CHSCT, délégué du personnel, etc. Cette ligne consiste à faire de vos représentants des « syndicalistes à temps plein », qui n’occupent pas de fonction opérationnelle au sein de l’entreprise. Ces représentants finissent par ne plus connaître le fonctionnement de SYSTRA et les difficultés rencontrées au quotidien par les salariés. Pour la Direction, l’intérêt de défendre ce « syndicalisme cumulard et à temps plein » est de marginaliser les représentants du personnel, qui finissent inévitablement par être déconnectés de la réalité vécue par les salariés… et donc par ne plus être représentatifs du tout. Clairement, donc, la CFDT ne défend pas cette position !

Au contraire, pour la CFDT, les représentants du personnel doivent connaître (et donc exercer) les métiers des salariés de SYSTRA. C’est ainsi que l’on vit et comprend les difficultés rencontrées et que l’on est pertinent pour proposer des solutions pragmatiques et concrètes, qui permettent de résoudre véritablement les problèmes des salariés. Pour nous, le mandat syndical s’entend, en complément d’une activité professionnelle véritable au sein de SYSTRA. Nos représentants sont chefs de projets, comptables, CSPS, gestionnaires de projets, assistantes, responsables d’études, etc.

Aussi, l’intersyndicale CFDT + UNSA + CFE-CGC défend dans ces négociations une ligne moderne et participative, qui propose d’élargir les instances de représentation à plus de salariés qui souhaitent s’investir dans la vie sociale de SYSTRA. Nous proposons notamment :

  1. de renforcer les heures pour les Commissions qui ne sont aujourd’hui pas (ou que peu) pourvues : logement, égalité professionnelle, restaurant d’entreprise, RSE, etc. Rappelons que les Commissions ont été ouvertes à tous les salariés ;
  2. de renforcer l’équipe du CHSCT par un 10e membre. Rappelons que le CHSCT est notamment chargé de la gestion des suites de l’accident du TGV d'essai de novembre dernier ;
  3. renforcer l’information diffusée à tous les salariés avec une page par organisation syndicale sur l’intranet, librement administrée. Ainsi qu’un écran TV au niveau de la cafétéria du Farman et des agences, qui permettrait de diffuser les informations du CE (voyages, réductions, activités, animations, etc.).

Pour l'instant, la Direction souhaite bloquer toutes ces propositions, qui visent à élargir le nombre de salariés impliqués et à accroitre votre information. La Direction préfère, au contraire, favoriser un syndicalisme cumulard et à temps plein… qui finit forcément par se marginaliser.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
A 200 % pour un syndicalisme connecté à la vie de l'entreprise, sans dogmatisme partisan et sans syndicalistes de carrière, un syndicalisme à destination du plus grand nombre par un plus grand nombre de salariés ! j'adhère à vos propositions
Répondre
C
Merci pour votre soutien ! Une nouvelle séance de négociations aura lieu demain matin. Face à la Direction, nous allons porter ces propositions... et tout faire pour qu'elles aboutissent. Mais la partie s'annonce compliqué... car sur ces négociations il semble bien que la Direction ait choisi son camp !