Intéressement 2016 : explications sur les 1 000€

Publié le 28 Avril 2016

Intéressement 2016 : explications sur les 1 000€

La Direction a présenté officiellement, en Comité d’entreprise, le montant de l’intéressement que nous percevrons en juillet 2016, au titre de l’exercice comptable 2015. Pierre Verzat l’avait annoncé lors de la cérémonie des vœux en janvier: le montant de l’intéressement sera de 1 000€ par personne.

Mais ce qu’avait omis de préciser le Président du Directoire, c’est que ce montant de 1 000 € intègre en réalité un supplément d’intéressement de près de 200€ par personne. Décryptage !

Ainsi, en appliquant à la lettre l’accord d’intéressement, auquel la CFDT n’a cessé de s’opposer et qui a malgré tout été signé en catimini en 2014, le montant par personne n’aurait été que de 800€ … Socialement, la situation aurait été tout aussi explosive qu’en 2014 ! Alors que sur 1 an le chiffre d’affaires a augmenté de 18% et l’EBIT de 13%, l’intéressement, lui, aurait chuté de plus de 50% ! En effet, ce très mauvais accord d’intéressement ne tient pas compte du fait que les objectifs fixés par les actionnaires sont très ambitieux et leur atteinte, année après année, équivaut à une prouesse, voire même à un exploit !

Du coup, pour éviter une mobilisation des salariés contre un intéressement de 800€, comme cela avait été le cas il y a 2 ans, le Directoire a donc décidé d’allouer un supplément d’intéressement pour atteindre la barre des 1 000€.

C’est bien joué de la part du Directoire, car en franchissant la barre symbolique des 1 000€, il sera plus difficile de mobiliser les salariés. Mais ni les salariés, ni la CFDT ne sont dupes. Même avec 1 000€, l’intéressement chute de 40% par rapport à l’an dernier… et il a été divisé par 2 sous le mandat du Directoire ! C’est inacceptable et bien entendu totalement incompatible avec les ambitions de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) affichée en vitrine par la Direction.

Clairement, 1 000€ c’est bien trop peu, par rapport à ce qui devrait être la cible dans une société aux ambitions telles qu’affichée par SYSTRA ! L’accord d’intéressement actuel arrivera à son terme fin 2016. La CFDT aura à cœur qu’un nouvel accord pour le futur soit bien mieux négocié, plus équilibré, et permette de tenir compte dans la redistribution aux salariés des objectifs très (trop ?) ambitieux fixés par les actionnaires.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Entièrement d'accord ! 40% de moins que l'année dernière c'est incompréhensible.<br /> Comment pouvons-nous manifester notre mécontentement ?
Répondre