Le temps des (queues…) de cerises !

Publié le 19 Mai 2016

Le temps des (queues…) de cerises !

Depuis hier, les salariés de SYSTRA sont invités à découvrir le montant exact de leur intéressement au titre de l’exercice 2015 et à choisir de le placer sur l’un des fonds du FCPE ou à le percevoir directement. Et il va sans dire que la CFDT est fortement sollicitée par les salariés qui souhaitent réagir ou recevoir des informations !

La première réaction des salariés porte sur le montant de l’intéressement. Le montant net pour un salarié à temps plein s’élève à 950€, juste en dessous de la barre symbolique des 1 000€ qu’avait visée le Directoire en décidant de verser un supplément d’intéressement. De très nombreux salariés nous ont exprimé leur mécontentement sur ce montant, qui est clairement en dessous des attentes. Alors que l’EBIT a progressé de 13% par rapport à l’an dernier, l’intéressement chute de 44% ! Pour la CFDT c’est clair : 950€ ce n’est pas à la hauteur du standard des grandes entreprises internationales auxquelles la Direction de SYSTRA prétend se comparer !

D’autre part, de nombreux salariés nous interrogent sur le placement de cet intéressement sur le FCPE (Fonds Commune de Placement d’Entreprise). Ils s’étonnent de ne pas pouvoir placer cet argent sur le FCPE actionnariat salarié. La raison est que la Direction n’a pas souhaité reconduire cette année la souscription à l’actionnariat pour les salariés français. Elle envisagerait pour 2016 de n’en laisser la possibilité qu’à certains salariés à l’international. Une présentation devrait intervenir la semaine prochaine en réunion du Comité d’entreprise. La CFDT attend de connaître les détails du projet de la Direction avant de prendre position. Nous regrettons cependant que cette présentation n’ait pas été anticipée, intervenant une fois de plus à la dernière minute. En agissant ainsi, la Direction sème le trouble au sein des salariés sans qu’il soit à ce stade possible de leur apporter des réponses plus précises.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
c'est très triste et un manque de reconnaissance pour les salariés qui avaient beaucoup d'espoir dans ce projet 2018, il faut voir la chute de notre intéressement depuis 2010 c'est juste hallucinant !
Répondre