Happy, chienne guide d’aveugle !

Publié le 24 Juillet 2017

L’an dernier, Happy, chienne guide d’aveugle, est venue passer quelques jours chez SYSTRA. Le blog de la CFDT profite de la saison estivale pour revenir 1 an en arrière et vous présente le témoignage d’Happy :

« Cela fait tout juste un an que j’ai passé quelques jours chez Systra, mais pourtant, il paraît que l’on parle encore de ma visite. Pour moi, c’était quelques jours de vacances entre deux contrats de grande importance.

La confiance transporte le monde et moi, je guide les aveugles. Pour cela, j’ai été choisie via un processus très sélectif. Toute petite, avant d’entrer à l’école, j’ai passé un an à découvrir le monde dans ma famille d’accueil. J’ai appris quelques bonnes manières de base pour me faire apprécier des humains : m’asseoir à la demande, marcher au pied sans passer entre les jambes, n’avoir peur de rien (même des bandes d’enfants et des skate-boards !), rester à ma place même quand on remplit ma gamelle…

Quand j’ai été assez mûre, je suis entrée à l’école des chiens guides, à côté du bois de Vincennes. Là, ma formation s’est intensifiée. Pendant 6 mois, j’ai appris le métier de guide. Je sais maintenant faire des choses qui impressionnent comme montrer à mon maître où badger son pass navigo ou lui ramasser son crayon tombé par inadvertance. Mais le plus dur reste de faire attention à tous les obstacles lorsque je sors avec mon maître.

Ensuite, pendant 4 ans, j’ai vécu avec ma maîtresse malvoyante, en plein cœur de Paris. Mais malheureusement, suite à des problèmes de santé, elle n’a plus été en mesure de s’occuper de moi. C’est comme ça qu’entre deux maîtres malvoyants, je me suis retrouvée, pendant 1 mois, chez un maître par « intérim », trouvé via l’école (http://www.chiensguidesparis.fr).

C’était chouette car mes maîtres provisoires étaient, comme ils le disent « complètement gagas ». J’ai eu plein de biscuits, on a beaucoup joué à la balle le soir. La journée, je peux dire que j’ai été particulièrement bien accueillie, aussi bien sur le plateau EOLE à Saint-Lazare qu’au grand siège de SYSTRA, au Farman. Les papouilles, moi j’aime ça de toutes façons, je suis insatiable ! Et puis le reste du temps, je pouvais dormir tranquillement sur ma serviette rouge… SYSTRA ! »

Happy

Happy, chienne guide d’aveugle !

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article