Augmentations 2018 : les propositions CFDT

Publié le 15 Janvier 2018

Les négociations salariales entre la Direction et les organisations syndicales reprennent cette semaine, après la trêve des fêtes de fin d’année. Lors de ces négociations, la CFDT défendra les propositions suivantes :

  • Augmentations de 2,4% en moyenne, en cohérence avec les études réalisées par 2 grands cabinets RH : WILLIS TOWERS WATSON et AON HEWITT ;
  • Augmentations garantie de 40€ minimum pour les salaires inférieurs à 2 850 € bruts ;
  • Harmonisation des niveaux d’enjeu des bonus/parts variables sur 5 ans, de façon à ce qu’en 2022 la part variable corresponde pour chaque salarié à 1 mois de salaire lorsque les objectifs sont atteints à 100%.

Ces niveaux d’augmentations sont réalistes et raisonnables. Ils permettent de tenir compte des nombreuses augmentations qu’auront à payer les salariés, à commencer par la mutuelle SYSTRA ! Ils permettent également de tenir compte des efforts fournis par les salariés de SYSTRA SA. Car si le groupe, dans sa globalité, a connu une année 2017 particulièrement difficile, en revanche les activités françaises ont connu des niveaux d’activité et de rentabilité supérieurs au budget ! Cette performance doit être reconnue par la Direction !

Enfin, la CFDT demande un plafonnement des primes, bonus et autres part variables des hauts dirigeants compte-tenu de la situation économique et financière que connait SYSTRA. Il serait immoral que nos grands Directeurs bénéficient de primes de plusieurs dizaines de milliers d’euros alors que tant d’efforts sont demandés aux salariés dans cette conjoncture.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article