Intéressement, PERCO : de nouveaux accords signés !

Publié le 25 Juin 2018

En juin 2017, un accord d’intéressement pour les années 2017-2018-2019 était signé à l’arraché. Cette négociation avait été ardue, les syndicats mobilisant près de 300 salariés de SYSTRA partout en France pour inciter la Direction à faire un pas. Mais malgré cela, l’accord signé il y a un an n’était pas vraiment satisfaisant. Les seulement 560€ d’intéressement au titre de 2017, qui nous seront versés dans les prochains jours, montrent bien que l’accord devait être amélioré.

Intéressement, PERCO : de nouveaux accords signés !

Dès sa signature en juin 2017, la Direction s’était engagé à négocier un avenant pour les années 2018-2019. Et là encore, les négociations de l’avenant ont été âpres, la Direction n’étant clairement pas encline à doter SYSTRA d’un accord digne d’un grand groupe, avec un intéressement autour d’un mois de salaire moyen. Alors, après une longue période de négociation, la CFDT a signé la semaine dernière un avenant qui, sans être à la hauteur de nos espérances, améliore tout de même un peu l’accord en vigueur.

Concrètement l’avenant modifie principalement 2 points :

  • une meilleure dégressivité sur l’objectif d’EBIT. Auparavant, il fallait que 90% de l’objectif soit atteint pour déclencher un intéressement. Désormais, dès 80% de l’objectif atteint, un montant dégressif d’intéressement est versé. En revanche, pour le critère du Chiffre d’Affaires, la dégressivité reste fixée à 90%.
  • la suppression des critères de bonification, qui sont désormais intégrés à l’enveloppe de base. En effet, la Direction demandait de négocier 2 critères pouvant entrainer une bonification. En 2017, il s’agissait de la saisie des heures dans SPOT et de l’établissement des CV. Mais l’atteinte de ces objectifs n’est pas vérifiable, et la Direction pouvait donc décider arbitrairement d’accorder ou non la bonification. De plus, les critères que voulait mettre en place la Direction pour 2018 n’était pas acceptables. Le montant de cette bonification est donc intégré dans l’enveloppe de base, sur des critères objectifs : le chiffre d’affaires et l’EBIT.

Cet avenant rentrera donc en vigueur pour l’intéressement au titre de l’année 2018, versé mi-2019.

Enfin, la CFDT a également signé la semaine dernière un accord permettant la mise en place d’un Plan d’Epargne Retraite COllectif (PERCO). Il sera possible d’alimenter le PERCO avec l’intéressement, avec des versements volontaires, ou encore avec des jours du CET. Dans ce dernier cas, l’abondement consenti par SYSTRA est spécifique. Le PERCO permet les mêmes avantages fiscaux que le PEE (Plan Epargne Entreprise) classique, mais avec l’objectif de préparer sa retraite. Au moment du départ en retraite, le salarié perçoit ses sommes soit en une fois, soit sous forme de rente. La mise en place du PERCO permet donc d’étendre les solutions d’épargne salariales disponibles pour les salariés de SYSTRA.

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article