Le CASTOR est assommé mais bouge encore !

Publié le 1 Août 2018

C’est le feuilleton de l’année ! Depuis des mois, le projet CASTOR de réaménagement/déménagement du Farman/Green Corner va de rebondissements en rebondissements… Et le mois de juillet aura connu son nouvel épisode de la saga… On aurait bien envie d’en rire… si seulement ce bien nommé CASTOR n’allait pas affecter nos conditions de travail et notre qualité de vie au quotidien.

 

Les derniers rebondissements du dossier ont été présentés en CE et CHSCT en juillet. Lors de ces réunions, la Direction a présenté une nouvelle version du projet dont voici les principales évolutions :

  • Déjà sur la forme, le nom CASTOR est abandonné… Il faut dire que pour les vrais connaisseurs du ferroviaire, il ne pouvait y avoir d’autre projet CASTOR que celui du RER C dans Paris chaque été ! :) Et puis avouons que ces noms de code à répétition donnent un côté un peu infantilisant, pour ne pas dire ridicule…
  • Ensuite, sur le fond, la Direction a confirmé sa volonté de vider le bâtiment PARIS (sauf le rez-de-chaussée avec le CE, le cabinet médical, la salle Mumbai et la salle de sport), mais désormais il n’est plus question de vider le bâtiment SITI, qui reste donc SYSTRA (jusqu’à un prochain rebondissement !?)
  • Les salariés du FARMAN seront donc répartis entre les bâtiments LENGLEN et SITI, qui connaîtront un réaménagement/densification des espaces. Cependant, cette densification sera un peu moins brutale que le « tout open space » envisagé au départ par la Direction. Il faut dire que les expertises commanditées par les élus du CHSCT ont permis de fixer des limites à ne pas dépasser, que la Direction a fini par accepter.
  • Enfin le départ de l’ensemble des fonctions supports vers le Green Corner, qui était programmé par la Direction en début d’année est finalement abandonné. Seuls quelques services iront à St Denis (selon la Direction sur la base du volontariat) pour occuper les places libres du Green Corner.

 

En définitive, le projet CASTOR sous sa forme extrémiste et brutale du début d’année est assommé… mais il bouge encore ! La nouvelle mouture du projet n’est évidemment pas satisfaisante, mais elle est tout de même moins pire que la première version. Le travail des représentants du personnel depuis des mois a tout de même permis d’éviter 2 gros points noirs :

  • Un entassement des salariés dans le seul bâtiment LENGLEN en mode « tout open space »
  • Une séparation néfaste des opérationnels (au LENGLEN) et des supports (au GREEN CORNER).

 

Désormais, la Direction s’est donc lancée dans la mise en œuvre de son projet. De premiers déménagements ont débuté en juillet, avant même que les réunions du CE et CHSCT n’aient lieu la semaine suivante… On voit bien l’importance pour la Direction de la concertation avec les élus ! Ces déménagements, présentés comme provisoires, ont dégradé fortement les conditions de travail de certains services, certains étant en 3e jour, sans la présence de la moindre lumière !

 

Dans les prochaines semaines donc, le bâtiment PARIS sera vidé des équipes de SYSTRA. Il reste à espérer que le sous-locataire tant attendu ne fera pas faux bond, car la Direction n’était toujours pas capable ces derniers jours de confirmer la signature du bail de sous location… Il serait bien dommage d’engager ces frais de déménagement/réaménagement, sans avoir en retour la moindre garantie sur le versement d’un loyer pour rentrer de l’argent.

 

Bref, du début à la fin, ce projet restera dans les annales comme le contre-exemple absolu de la gestion de projet… Et il y a fort à craindre que tout cela ne soit pas fini. Dans son « kit de communication », la Direction annonce un déménagement complet du FARMAN pour 2020… Que de nouveaux rebondissements en perspective !

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article