Prime Macron : service minimum

Publié le 21 Décembre 2018

La Direction a annoncé hier, en Comité d’Entreprise, sa décision unilatérale concernant la mise en œuvre de la prime Macron de fin d’année chez SYSTRA. La Direction a fait le service minimum en proposant une prime de 400€ qui concernera uniquement les salaires inférieurs à 3 000 € bruts, soit environ 250 salariés. Cette prime devrait être versée d’ici la fin de l’année.

Si ce geste donnera, dans cette période de noël, du pouvoir d’achat aux salariés concernés, nous regrettons que l’entreprise n’ai pas fait un geste plus large, à la hauteur des enjeux, et qui permette de reconnaître l’engagement de tous les salariés après une année particulièrement éprouvante ! En effet, conformément à la décision du gouvernement, une prime sans charges ni impôts pouvait être accordée aux salariés gagnants jusqu’à 3 600 € nets, ce qui aurait permis de concerner chez SYSTRA près de 1200 personnes !

Une fois n’est pas coutume, sur la forme, la Direction a fait le choix d’une décision unilatérale, sans la moindre négociation préalable avec les organisations syndicales et malgré nos demandes insistantes… une preuve de plus du mépris de la Direction pour les représentants des salariés !

Nous soulignons également que le budget alloué à cette prime par la Direction s’élève donc à peine à 100k€… c’est bien loin du montant total qu’elle a subtilisé aux salariés en amputant leur prime de 30% en avril dernier.

Les délégués syndicaux CFDT+UNSA+CFE-CGC+FO ont diffusé ce matin un tract à retrouver ci-dessous. Nous rappelons également que les salariés de SYSTRA ne perçoivent aucune prime ou surplus de rémunération au moment des fêtes de fin d’année. Nous proposons donc que cette prime de fin d’année 2018 soit pérennisée pour les années futures, et étendue à tous les salariés de l’entreprise.

Toute l’équipe vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

Prime Macron : service minimum

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article