Télétravail chez SYSTRA

Publié le 14 Décembre 2021

Négociations du nouvel accord de Télétravail chez SYSTRA

En cette fin d’année 2021, l’Europe connaît une résurgence de la pandémie COVID-19. Le 6 décembre 2021, le gouvernement français a annoncé un ensemble de mesures dont l’extension du télétravail (« …dans le cadre des accords qu’elles ont conclus au titre du dialogue social…. La cible doit être 2 à 3 jours de télétravail par semaine … et si cela ne fonctionnait pas par la voie de la recommandation, ce qui est notre choix, nous serions amenés à passer par celle d’une obligation.)

Les directions SYSTRA Groupe et SYSTRA France rencontrent les représentants des salariés afin de faire évoluer l'accord de télétravail. A l’initiative de la CFDT, le CSE a interrogé les salariés de droit français dans le cadre d’une vaste enquête sur le télétravail (1 143 réponses) du 22/11/2021 au 03/12/2021.
La synthèse de la consultation est résumée dans le tableau ci-dessous :

Thématiques

Accord actuel

Propositions de la Direction

Voix des Salariés*

Pérennisation

Télétravail ouvert sous contrainte de temps de trajet supérieur à 45 minutes

Généralisation du télétravail à tous les salariés hors période d’essai sous réserve de compatibilité avec certaines obligations professionnelles

98% des répondants pour la pérennisation

Nombre de jours

2 jours de télétravail par semaine maximum

+ 25 jours exceptionnels par an

2 jours de télétravail par semaine maximum

+ 10 jours exceptionnels par an

Au moins 3 jours de télétravail pour 65% des répondants sur la base du volontariat

Indemnisation

Indemnité de 10 euros brut par mois + 22 euros net par mois

Indemnité de 10 euros brut par mois

93% des répondants demandent un dédommagement ciblé sur la fourniture d’équipement, et une participation aux frais associés : électricité, chauffage, repas…

*Basée sur l’enquête télétravail et bien-être menée par le CSE auprès des salariés SYSTRA du 22/11/2021 au 03/12/2021.

Cette semaine, les délégués syndicaux SA et SAS se réunissent sur leur périmètre respectif pour discuter d'un éventuel avenant. Espérons que la Direction SYSTRA écoutera l’expression de la voix des salariés dans le cadre d’un dialogue syndical ouvert, honnête et franc.

Rappelons à cette occasion, l’étymologie latine du verbe négocier ; Negotior « ne pas-ne rien faire ». Négocions donc !

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article