Pourquoi la CFDT SYSTRA France ne signe pas l'accord d'intéressement

Publié le 30 Juin 2022

Accord d'intéressement chez SYSTRA France, non au Mépris !

C'est avec regret que la CFDT n'appose pas sa signature au bas de l'accord d'intéressement proposé par la Direction. A partir d'une mise en scène de la Direction digne du classique de Jean-Luc Godard, les raisons ayant orienté la CFDT vers ce choix sont les suivantes :

1) Les propositions de la Direction sont largement en-dessous des propositions de la CFDT

La CFDT a été proactive et a apporté de multiples propositions chiffrées et argumentées dès la première réunion.

La CFDT, en dernière proposition, demandait :

1 900 € pour l'intéressement, avec un plafonnement global à 2 200 € pour une atteinte à 100% des objectifs.

 

Malgré la prise en compte à la marge de quelques-unes de nos suggestions, l'accord reste tristement austère :

  • 1 850 € de plafond d'intéressement et participation pour une atteinte à 100% des objectifs, avec une courbe verrouillée à 1500 € pour l'intéressement.

 

2) Un chantage de hausse du plafond en échange d'une signature à l'unanimité des Organisations Syndicales

La Direction SYSTRA FRANCE a proposé d'augmenter le plafond de 50 €, en le passant à 1 900 € sous condition d'accord unanime des organisations syndicales.

  • La CFDT ne souhaite pas se prêter à ce petit jeu d'acteur.
  • Les différents scénarios élaborés par la CFDT montrent un risque de pénalisation relativement improbable des salariés, pour un gain dérisoire.
  • La CFDT souhaite établir avec la Direction de SYSTRA France une relation saine, équilibrée, basée sur la confiance et le partage d'idées.

La CFDT précise que l'accord d'intéressement est validé à 1 850 € du fait de la signature d'autres organisations syndicales.

Pour la CFDT, un accord d'intéressement OUI ! le Mépris NON !

 

 

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article