Publié le 23 Avril 2019

La direction de SYSTRA a annoncé lors de la réunion du comité d'entreprise du 19 avril 2019, que le montant de l'intéressement 2019 serait d'environ 1.260 € brut.

Ce chiffre montre bien les efforts réalisés par les salariés en 2018 pour obtenir un redressement après les chiffres catastrophiques de 2017.

Clairement, 1 260€ c’est bien trop peu, par rapport à ce qui devrait être la cible dans une société aux ambitions telles qu’affichée par SYSTRA  (1 mois de salaire moyen). 

Le montant versé doit permettre de garantir un équilibre entre l’intéressement perçu par les salariés,  les dividendes versés aux actionnaires, et l’investissement. L’intéressement, les dividendes et les sommes consacrées à l’investissement devront, chaque année, être d’un montant global comparable.

Depuis le lancement du nouveau SYSTRA en 2011, s’il est bien un sujet où les salariés sont unanimes pour dire qu’ils ont beaucoup perdu, c’est l’intéressement !

Cet effondrement de l’intéressement a été dénoncé sans relâche par la CFDT et par les salariés de SYSTRA eux-mêmes qui se sont mobilisés à 2 reprises en quelques années pour manifester leur mécontentement ! Mais la Direction est restée sourde, droit dans ses bottines… et la baisse de l’intéressement est venue contribuer à la perte d’attractivité de SYSTRA. Les démissions et le turn over s’envolent…

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 4 Avril 2019

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 21 Mars 2019

Suite de notre publication du 15 janvier 2019.

Dernièrement, la direction nous a inondé d'informations à propos de la Mutuelle avec des documents imprécis souvent incompréhensibles dont on vous traduit les éléments clés.

En terme d'organisation malheureusement le schéma reste le même :
1 Assureur (AXA) + 1 Courtier (Gefi)+ 1 Gestionnaire (Génération) et les salariés SYSTRA.

Tous ces intermédiaires représentent 1 coût : avant 2018 +30% pour les honoraires de Conseil et +30% pour les frais de Gestion
Pour les salariés : +28% du prix des cotisations et une baisse des Garanties.

Le nouveau courtier nous promet une baisse des cotisations et de meilleures garanties.
Les documents transmis nous parlent de PMSS, de 2.58%/2.50%/..., de part patronale, de surcomplémentaire obligatoire, d'option facultative, ...

Les salariés veulent des choses concrètes et simples :

Quel prix pour quelle garantie et pour qui (moi, ma famille) ?

Une simplification bienvenue : 1 régime base (salarié ou salarié + enfants) et 1 régime conjoint

Des garanties de base (socle + surcomplémentaire obligatoire) et 1 option facultative

Régime base : 16,89€, Régime conjoint : 68,89€

Soit 85,77€ pour salarié (avec ou sans enfant) + conjoint

Option à 6,42€ par régime (salarié+ conjoint : 6,42€ + 6,42€)
Chiffres issus des tableaux de la direction

Pour le détails des garanties --> se reporter au document diffusé par la direction

 

Il était temps de réagir et nous avons enfin été écouté.
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 8 Mars 2019

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 20 Février 2019

AUGMENTATIONS  2019

 

Après la dernière réunion de négociation du 20 février, nous avons obtenu les mesures suivantes avec effet rétroactif au 1er janvier 2019

 

1-    Un budget de 2.4% consacré aux augmentations, avec

o   2.3% de budget d’Augmentation Individuelle

o   une Augmentation Générale de 50€ pour les salaires inférieurs à 3.000 €/mois brut.

2-    Un budget de 0.1% consacré à la résorption d’éventuels écarts de salaires entre les femmes et les hommes

3-    Le plafond de prise en charge des repas passe à 18,80€ / repas

4-    Nous avons demandé à la Direction de veiller au positionnement des salariés dans les bons coefficient SYNTEC, et de faire évoluer les gens qui ne seraient pas dans les bons coefficients.

5-    Abondement PEE/PERCO : une augmentation de l’abondement de 100€ (de 1.100€ 1.200€)

o   Tranche 1 : de 0 à 1.000       65% (soit 650€)

o   Tranche 2 : de 1.001 à 2.000  40% (soit 400€)

o   Tranche 3 : 2.001 à 3.000       15% (soit 150€)

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 31 Janvier 2019

Jeudi 17 janvier 2019 avait lieu la cérémonie des vœux de Systra au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

 

Tour à tour se sont succédés nos dirigeants :

  • Didier TRAUBE (directeur région France)
  • Pierre VERZAT (président du Directoire)
  • Pierre IZARD de la SNCF (président du Conseil de Surveillance)
  • Catherine GUILLOUARD PDG de la RATP (membre du conseil de Surveillance)
  • Jean-Yves LECLERCQ de la RATP (futur président du Conseil de Surveillance)

 

tous pour nous expliquer les bons résultats 2018 de l'entreprise.

Pour nous rassurer sur le fait que notre prime variable ne serait pas amputée de 30% comme l'année passée, mais que l'enveloppe serait bien de 100%.

Pour nous confirmer que l'intéressement serait d'environ 1.200 €.

 

Ils ont tous reconnu que les succès de 2018 étaient bien dus aux salariés, à leur travail, leur implication.

Est-ce un aveu de reconnaissance que les salariés de cette entreprise sont bien sa richesse ?

Est-ce un aveu que la future augmentation 2019 viendra récompenser les efforts fournis en 2018 ?

 

Restons prudents car l'année passée les -30% de la prime variable nous ont bien appris que même si la confiance transporte le monde elle ne se traduit pas toujours de la même façon pour tout le monde.

 

Vos délégués de la CFDT (au CE, aux DP, au CHSCT ainsi qu'au Conseil de Surveillance) ne manqueront pas de rester vigilants pour défendre vos intérêts.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 15 Janvier 2019

Historiquement chez SYSTRA, l’ensemble des questions relatives à la mutuelle étaient pilotées dans le cadre de groupes de travail associant la Direction et les Représentants des salariés. Le dernier exemple de ce travail collaboratif, constructif et consensuel date de 2011. La Direction et les élus avaient mis au point ensemble sur le cahier des charges, les niveaux de remboursement et le choix de l’assureur. Ce travail avait permis aux salariés de SYSTRA de bénéficier d’une très bonne couverture à un tarif très avantageux… mais ça, c’était avant !

Car depuis, la Direction a décidé de son propre chef d’écarter les représentants des salariés de la gestion de la mutuelle. Elle a considéré qu’elle travaillait mieux seule, unilatéralement, en s’en remettant sans aucun sens critique à un obscur courtier à qui elle a fait toute confiance…

Résultat, depuis quelques années, les cotisations payées par les salariés de SYSTRA pour la mutuelle n’ont cessé d’augmenter. Ce matraquage en règle était soufflé à l’oreille de la Direction par son courtier. Ce dernier vociférait que le régime était gravement déficitaire, qu’aucun assureur ne voudrait plus travailler avec SYSTRA et qu’il n’y avait pas d’autre solution que de faire payer plus les salariés. Sans vraiment prendre de recul sur ces dires, la Direction augmentait inlassablement les cotisations… C’était vite oublier que tout un écosystème est payé par un pourcentage sur les cotisations : l’assureur AXA, le gestionnaire GENERATION, ou encore le fameux courtier conseil. Au final, plus les cotisations augmentent… et plus la rémunération de cet écosystème augmente… Pas très éthique tout ça !

Mais ce n’est pas tout ! Le coup de grâce a été donné en avril 2018 ! Car malgré les protestations des syndicats, et toujours sous l’influence de son courtier, la Direction a décidé :

  • D’augmenter encore les cotisations des salariés au 1er avril 2018
  • De les indexer à partir du 1er janvier 2019 (ce qui signifie une hausse automatique chaque année)
  • De baisser significativement les remboursements, notamment sur des postes clés comme l’optique et le dentaire, sous couvert de la mise en place d’un « contrat responsable ».

Les salariés se sont donc retrouvés depuis le printemps dernier avec une moins bonne couverture santé… pourtant payée à un prix excessif ! Et ça… ce n’est pas la CFDT qui le dit, mais le nouveau courtier de la Direction ! Car, tout de même cela finissait par être tellement gros que la Direction a fini par retrouver la vue et par solliciter un nouveau courtier. Son analyse est accablante ! Dès 2017 le régime de mutuelle était bel et bien à l’équilibre financier entre les cotisations et les dépenses. Aussi, ni la hausse des cotisations d’avril 2018, ni le rabot sur les garanties de remboursements, ni l’indexation des cotisations à partir du 1er janvier 2019 n’étaient justifiées ! Clairement, cet « écosystème » qui vit sur un pourcentage des cotisations payées par les salariés de SYSTRA s’est rempli les poches en 2018 ! En un mot… on s’est fait tondre !

Reconnaissons au moins à la Direction qu’elle a (finalement) su ouvrir les yeux et reconnaitre la situation… plutôt que de chercher à la passer sous silence... malgré les mises en garde récurrentes des syndicats. Elle a réuni le Comité d’entreprise vendredi dernier pour lui indiquer qu’avec l’aide de son nouveau courtier, elle allait relever le niveau des remboursements sur l’optique et le dentaire notamment, et raboter les frais de gestion de la mutuelle. En revanche, la Direction n’a pas souhaité baisser les cotisations (sans doute pour ne pas reconnaitre vis-à-vis des salariés l’ampleur de la tonte qui s’est exercée en 2018…). En revanche, elle va modifier les régimes « isolé » et « famille ». Ça sera désormais « salarié+enfants » et « conjoint ». Ce la signifie que la hausse des cotisations a été telle en 2018 qu’elle permet de payer la couverture maladie des enfants sur le seul régime isolé… cela dit l’ampleur du dérapage !

La morale de cette histoire est simple : la Direction s’est cru devoir écarter les représentants des salariés pour gérer seule, avec un courtier, la mutuelle. Le résultat a été catastrophique pour SYSTRA comme pour ses salariés. Aujourd’hui, la Direction retrouve partiellement la vue. Il faudrait qu’elle aille au bout de la démarche, et remettre en place les groupes de travail Direction / élus qui avaient pourtant fait la preuve de leur efficacité… et permis de travailler conjointement au bénéfice des seuls salariés… et pas à celui de l’assureur et du gestionnaire ! C’est en tous cas ce que demande la CFDT.

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 10 Janvier 2019

Depuis 2017, la CFDT était déjà le premier syndicat dans le secteur privé… Depuis décembre 2018, et c’est historique, la CFDT est désormais le 1er syndicat en France, public et privé confondus ! Depuis sa création, la CFDT porte un syndicalisme humaniste, proche des travailleurs, efficace dans l’amélioration de leur quotidien. C’est lui qui aujourd’hui est porté à la première place par les salariés du secteur privé, comme par les fonctionnaires du secteur public !

La CFDT SYSTRA s’inscrit pleinement dans les lignes directrices portées par sa Confédération nationale. Nous vous remercions pour votre confiance.

La CFDT devient le 1er syndicat de France !

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 7 Janvier 2019

Lors de la première réunion de négociations qui s’est tenue fin novembre 2018 sur les augmentations de salaires 2019, la Direction a d’emblée refusé une augmentation générale pour l’ensemble des salariés. Etant donné la situation sociale du moment et les diverses augmentations prévues au 1er janvier 2019, à commencer par la mutuelle, la CFDT fera tout pour défendre le pouvoir d’achat des salariés de SYSTRA !

Nous tenons à rappeler que 2018 a été une année catastrophique pour le pouvoir d’achat des salariés de SYSTRA :

  • Rabot de 30% sur les primes de résultats
  • Forte augmentation de la mutuelle
  • Intéressement en berne
  • Augmentations moyennes de seulement 1,3% (contre une moyenne en France de 2,4% selon l’étude annuelle Willis Towers Watson).

Aussi, pour redonner du pouvoir d’achat et fidéliser les salariés, à l’heure où le turnover bas des records chez SYSTRA, il faut que l’entreprise prenne la mesure des attentes de l’ensemble du personnel. La CFDT demande des mesures fortes, qui permettent de compenser le manque à gagner de 2018 pour les salariés.

Dans ces conditions, voici les propositions que la CFDT défendra demain lors de la reprise des négociations avec la Direction :

  • Augmentations individuelles de 3,5% au 1er janvier 2019 (rattrapage de 2018)
  • Augmentations Générales 50€ pour les salaires <3.000€
  • Restitution des 30% de la prime variable déduite par la direction (+10% sur 3 ans)
  • Effort sur l’épargne salariale (1ère tranche à 65%), abondement à 1.200€
  • Revalorisation de 10% (32€) de la PVE (Prime Vacances Enfants)
  • Budget spécifique dédié à réduire l’inégalité des salaires Hommes / Femmes
  • Harmonisation des primes variables sur 5 ans, pour arriver à un niveau d’enjeu d’un mois de salaire pour tous.

Nous vous tiendrons informés de la suite des négociations !

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 2 Janvier 2019

Toute l’équipe de la CFDT SYSTRA vous présente ses meilleurs vœux à l’occasion de la nouvelle année 2019 qui vient de débuter ! Nous vous souhaitons une année pleine de bonheurs et de projets, tant sur le plan professionnel que personnel. En particulier chez SYSTRA, la CFDT sera pleinement engagée pour faire de 2019 une année de solidarité, de fraternité, de progrès pour la justice sociale, l’égalité hommes-femmes et l’environnement.

Chez SYSTRA, l’année 2019 s’annonce chargée sur le plan syndical. Les négociations annuelles, portant notamment sur les salaires, se poursuivront dès début janvier. La CFDT défendra le pouvoir d’achat des salariés, qui a été mis à rude épreuve en 2018 par les décisions du Directoire que nous n’avons cessées de contester.

L’année 2019 sera également marquée chez SYSTRA par les élections professionnelles et la mise en place du nouveau CSE (Comité Social et Economique) prévu par les ordonnances Macrons de 2017 qui ont profondément bouleversé le code du travail. Ce nouveau CSE viendra fusionner les instances de représentation des salariés, comme les DP, le CHSCT, ou encore le CE, auquel les salariés de SYSTRA sont particulièrement attachés.

N’hésitez pas à prendre contact avec la section syndicale CFDT directement depuis l’onglet « contact » du blog.

Bonne année 2019 à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0