Publié le 29 Juillet 2021

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 16 Juillet 2021

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 12 Juillet 2021

Bonnes vacances…

Après une année où de nombreux efforts ont été fournis, où le Covid a révolutionné notre vie et malheureusement endeuillé certaines familles, nos pensées vont en premier lieu vers eux !

Cette année a aussi été marqué par de mauvaises nouvelles pour notre pouvoir d’achat : augmentations de salaires en bernes, 0€ d’intéressement, des primes rabotées alors que côté Direction et hauts salaires, c’est la part belle aux augmentations à 2 chiffres et aux primes indécentes (les trois plus hauts salaires se partagent plus de 100 000€ en primes).

Enfin, l’année 2021 est aussi l’année de la scission entre Systra Groupe et Systra France, changement majeur sur lequel nos élus CFDT sont vigilants. Ils veilleront au maintien d’une homogénéité de traitement entre les salariés des deux entités.

Heureusement, le soleil fait son grand retour dans certaines régions et les masques tombent, contribuant à faire passer la pilule d’un printemps bien maussade qui n’a rien arrangé au moral ! Restez tout de même vigilant en respectant les gestes barrières.

Toute l’équipe de la CFDT SYSTRA vous souhaite un très bel été et de très bonnes vacances pour ceux qui en prennent. Que cette période vous permette de souffler et décompresser.

Nous serons heureux de vous retrouver d'ici quelques semaines, avec une échéance très importantes dès la rentrée : les élections du CSE Systra France.

Le scrutin aura lieu par vote électronique du 14 au 21 septembre. La liste de nos candidats, ainsi que notre programme vous seront bientôt présentés.

Bonnes vacances à toutes et à tous !

Lire la suite

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 29 Juin 2021

Brigitte VERCHERE, élue CFDT au Conseil de Surveillance

Expérience et engagement au service de tous !

 

Le 15 juin 2021 a eu lieu les élections au Conseil de Surveillance de Systra.
À cette occasion, Brigitte VERCHERE, représentante de la CFDT a obtenue 748 voix sur 793 votes. Félicitations à Brigitte pour ce nouveau mandat. Elle siègera au Conseil de surveillance, face aux actionnaires et face à la direction pour faire entendre la voix des salariés.

Ce score témoigne de votre confiance en Brigitte et dans le travail réalisé dans l’ensemble des instances par nos élus CFDT. Nous remercions chaleureusement les salariés de SYSTRA pour leur confiance, à laquelle nous sommes extrêmement sensibles !

 

Rappelons le rôle du Conseil de Surveillance :

Le conseil de surveillance est un organe non-exécutif ayant pour mission de veiller au bon fonctionnement de l’entreprise et d'en rendre compte aux actionnaires. Il contrôle la gestion du directoire, les comptes annuels et opère d’autres vérifications qu’il juge nécessaires.

Le Conseil de Surveillance est aussi consulté et donne des autorisations préalables pour certaines opérations, notamment les acquisitions, la cession d’actifs, etc.

Il nomme les membres du Directoire et son président dont il fixe la rémunération.

 

Envie de vous engager au sein de la CFDT, n’hésitez pas à nous contacter :

Délégués Syndicaux Systra SA : Franck DARIN / Bertrand LE BRIS

Délégués Syndicaux Systra France : Yves NIKOUE / Khedidja SERI

 

Sur notre Blog CFDT SYSTRA : Le blog de la CFDT SYSTRA - cfdt-systra.overblog.com (rubrique Adhérer en ligne)

 

 

Lire la suite

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 22 Mars 2021

Le renouvellement de l’accord d’intéressement : le point/poing sur la table

L’accord d’intéressement est caduc depuis l’année dernière. Les organisations syndicales ont refusé de manière unanime, l’année dernière, de signer un accord résolument en défaveur des salariés.

En ce mois de mars 2021, les négociations pour le nouvel accord d’intéressement sont en cours…

La première proposition est plus que décevante, et révèle un mépris total pour le travail réalisé par les salariés.

Les propositions de la direction sont encore plus mauvaises que celle de l’année passée :

  • Déclenchement de l’intéressement sur la base d’objectifs fixés unilatéralement par la direction
  • Pas d’intéressement si moins de 80% de l’objectif réalisé
  • Intéressement plafonné à 1400 € si respect des objectifs avec un maximum de 1540 € maximum en cas d’année exceptionnelle…

Oui vous avez bien lu ! Ces propositions sont indignes d’un grand groupe tel que SYSTRA !

La CFDT ne signera pas cet accord ! La CFDT demande le respect des salariés et le partage des profits !

La direction utilise le prétexte de la crise sanitaire pour mépriser ses salariés !

La CFDT demande un partage des profits équitables : déclenchement de l’intéressement dès le 1er euro d’EBIT !!!!!

Rejoignez la lutte et soutenez l'action de la CFDT en demandant un accord d’intéressement respectant la dignité des salariés !

Plus on est nombreux, plus on sera fort. Quelle image Pierre Verzat pourra-t-il véhiculer en tant que président de Syntec-Ingénierie s’il n’y a pas d’accord d’intéressement « dans le plus grand groupe d’ingénierie de transport de France » ?

S'engager pour chacun et agir pour tous 💪 Soyons plus fort en étant plus nombreux

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 10 Mars 2021

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 8 Mars 2021

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 27 Juillet 2020

Notre accord d'intéressement d'une durée de 3 ans arrivant à échéance en 2020, la Direction et les Organisations Syndicales ont initié un processus de renégociation.

Après 5 réunions de négociations, la Direction et les Organisations Syndicales semblent ne pas parvenir à un accord.

La Direction souhaite modifier la formule de calcul et surtout déclencher l'intéressement en se basant le résultat net. La CFDT s'y oppose catégoriquement car le RN (Résultat Net) est un indicateur financier qui peut être en contradiction avec l'état de santé de l'entreprise.

La Direction souhaite se baser sur des objectifs (CA, EBIT, ...) que nous les salariés nous ne maitrisons pas. Si les objectifs n'étaient pas atteints, les interrogations suivantes pourraient légitimement se poser : 

  • Est-ce notre performance individuelle ou collective qui est insuffisante ?
  • Est-ce nos dirigeants qui fixent des objectifs bien trop hauts, quasi inatteignables ?

 

 

Dans les faits, la proposition de la Direction correspond à un manque d'attractivité de l'intéressement malgré les efforts redoublés des salariés pour combler la double conséquence de la COVID et de la nouvelle organisation SYSTRA.
Cet effondrement successif de l’intéressement a été dénoncé sans relâche par la CFDT et par les salariés de SYSTRA eux-mêmes qui se sont mobilisés à 2 reprises en quelques années pour manifester leur mécontentement ! Mais la Direction est restée sourde, droit dans ses bottines… et la baisse de l’intéressement est venue contribuer à la perte d’attractivité de SYSTRA :  des démissions et un turn over qui s’envolent…

Or, le Ministère du Travail vient de publier fin août-2018 une étude très intéressante et complète sur le sujet. Elle montre qu’année après année, le montant moyen d'intéressement perçu progresse pour atteindre désormais 2 369 € par salarié.
C’est 4 fois plus que chez SYSTRA !!! C’est un chiffre extrêmement proche du salaire moyen chez SYSTRA… que la CFDT avait demandé comme référence pour le montant de l’intéressement

Pour rappel, la CFDT a toujours voulu que l'intéressement soit synonyme de motivation et que la formule de calcul soit la plus simple possible. Nous pensons qu'elle se doit d'être parlante pour les salariés et en rapport avec leur quotidien ce qui n'est pas le cas de la proposition de la Direction basée sur des objectifs de CA.

Nous voulons que l'intéressement récompense en effet l'implication et la productivité des salariés chacun à son niveau dans l'entreprise.

Cet intéressement permettrait à Systra de garder ses ressources et d'être plus attractive quant aux prochaines campagnes de recrutement ou l'objectif est bien d'attirer des nouvelles compétences essentielles à l'accomplissement des nouveaux projets qui se profilent pour Systra.

La CFDT rappelle que la gouvernance de toute entreprise de la taille et des ambitions de Systra inclut à part égale la satisfaction de ses clients, de ses actionnaires et de ses salariés.

Sur cette base, la CFDT a fait une proposition d'une répartition équitable entre les actionnaires, l'entreprise et les salariés (1/3, 1/3, 1/3).

La CFDT ne signera pas un accord défavorable aux intérêts des salariés SYSTRA dans les conditions actuelles imposées par la direction.

 

 

 

Lire la suite

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 5 Juin 2020

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0

Publié le 5 Juin 2020

TRIBUNE. « Vous voulez changer l’entreprise de demain ? Chiche ! »

Placer l’environnement au cœur de la reprise économique ? Après l’appel des grands patrons, « L’Obs » publie la réponse d’une quarantaine d’administrateurs salariés CFDT.

La  CFDT SYSTRA s'engage pour des entreprises responsables, des emplois de qualité

Voir les commentaires

Rédigé par CFDT SYSTRA

Repost0